SUPRA DUPRA - Take Offéè
/

Les lieux du festival

 


La scène village et le village du festival - château abbatial

C’est là que réside tout l’âme du festival. C’est le point de rendez-vous des festivaliers, du public, des bénévoles et des stagiaires qui s’y retrouvent autour d’un verre ou d’une assiette tout au long de la journée. Vous y trouverez des infos, la billetterie et les produits dérivés à la boutique du festival.
Dans la cour du château, La scène village accueille des concerts off tous les jours à 11h30 et 18h30 pour des moments musicaux riches en partage et convivialité !


La grande scène – place du Couvent

C'est la nouveauté de cette 32ème édition. Jouissant d'un espace plus grand et plus adapté aux contraintes sanitaires, et fraîchement rénnovée, cette place centrale s'est imposée comme le lieu parfait pour les concerts en soirée. L'installation d'une grande structure couverte permet un confort d'écoute optimale à l'abris d'éventuels caprices de la météo.

Bar et restauration sur place chaque soir au village du festival. 

 

L’ Eglise abbatiale St Théofrède

Joyaux de l’art Roman. l’Abbatiale Saint Théofrède (XII ème siècle) nous rappelle par la richesse de son architecture et de son trésor la gardeur et la puissance de l’Abbaye du Monastier. L ‘un des plus ancien buffets d’orgue d’Europe  (XVI ème siècle) entièrement restauré abrite un orgue dont les sonorités servent la musique ancienne  à la perfection. Acoustique idéale très détaillée, les concerts qui s’y déroulent accueillent aussi bien des formations de musique de chambre que des grands effectifs ( orchestres, grands ensembles de cuivres...)


L’ Eglise St Jean

Petit format du XIV ème siècle, l’Eglise Saint Jean  surplombe la vallée de la Gazeille offrant une vue imprenable. Son Autel Baroque et l’intimité de son acoustique font d’elle  La résidence du stage musique ancienne et baroque. Elle accueille des rendez-vous musicaux impromptus ( Concerts des Stagiaires et professeurs )

 

 

  

Qui sommes nous ?

A la fois cause et conséquence de la vitalité musicale du Monastier sur  Gazeille, le festival, pilier incontournable de la vie musicale de la région,  repose sur des valeurs fondatrices que les bénévoles défendent, depuis déjà plus de 32 ans, à l’occasion de ce grand moment de plaisirs partagés.

La première  valeur concerne l’engagement musical. L’alibi des cuivres (trompettes, trombones, cors, saxophones, tuba, soubassophone...) permet toute les audaces de programmation. Se détachant de la tyrannie des têtes d’affiches, les organisateurs souhaitent, avant tout, faire découvrir une plus grande diversité de styles musicaux.  L’édition 2021 fait voyager les oreilles des spectateurs au son de la chanson française, du groove, de l’électro, de la musique des Balkans, de la musique baroque et romantique, du jazz, du trombone, du swing, du rap, des tournes de l’afro-beat...

La  seconde est celle de l’exigence : de la qualité des groupes programmés à la fiabilité des installations techniques, en passant par la qualification des professeurs des stages (musique ancienne, jazz, musique des balkans). Toute l’organisation  du festival tend  vers le professionalisme. Cette exigence reconnue nous vaut d’ailleurs le soutien de la SPEDIDAM.

Ces deux premières valeurs seraient superflues s’il n’y avait pas la troisième : le partage.  Quel est l’intérêt de programmer un groupe, si bon soit-il, si le public ne se sent pas accueilli ?
L’envie de partage des organisateurs est constamment requestionnée afin de proposer les meilleurs situations d’écoute posssibles.  Depuis 6 ans, l’évènement a regagné le centre historique de la cité pour retrouver l’ambiance chaleureuse des vieilles pierres du château abbatial, accollé au désormais célèbre « village du festival » qui accueille les festivaliers toute la journée. Haute-Loire oblige, la cour du château est couverte pour assurer le confort des spectateurs.
Le jeune public et le public familial sont l’objet d’une attention particulière : la journée du dimanche est l'occasion de venir guincher en famille lors d'un grand bal populaire gratuit, fait unique dans l’histoire des festivals de la Haute-Loire, l’entrée est gratuite pour les enfants de – 16 ans qui viennent en famille (sauf spectacle jeune public).