BARRIO POPULO - Il Est Des Jours Sans Toiéè
/
dummy

Etre stagiaire au festival

Immersion dans le stage balkans

Le festival du Monastier, c’est 40 concerts sur 7 jours. Mais, derrière ce déferlement de spectacles, c’est également le cadre d’un travail pédagogique très particulier : trois thèmes de stages – jazz, Balkans, musique ancienne – et de nombreux ateliers, pas moins de 14 professeurs pour plus de 80 stagiaires, et des concerts de restitution du travail de stage qui attirent toujours un public nombreux.

Par exemple, la vie quotidienne d’un stagiaire en musique des Balkans commence à 10h, lorsque le groupe se retrouve et que les professeurs forment des groupes pour le travail du matin. Ce sera donc avec Thibault Duquesnay au saxophone, Alban Sarron à la trompette, Miroslav Pesic au tuba ou Justin Lardic au percussions traditionnelles comme le tapan. Les différents groupes de stagiaires travaillent ainsi séparément puis se retrouvent en fin de matinée pour jouer les morceaux appris. La formation porte sur l'improvisation, l'harmonisation et la pratique collective ; les stagiaires se perfectionnent et apprennent des airs typiques des balkans. Certains sont particulièrement complexes ( les fameuses mesures composées ! ) mais la bonne volonté et la soif de progresser facilitent l’apprentissage.
L’heure du repas arrive bien vite, et tous se retrouvent à la cantine, avec les intervenants et stagiaires des autres stages, ainsi que les bénévoles. Ces temps d’échange informel font partie intégrante de la magie particulière du festival du Monastier.
Après cette trop courte pause, une très grande après-midi commence, avec une première phase, en petit groupe, de poursuite du travail matinal, puis très vite la réunion des quatre groupes pour le jeu en formation des morceaux appris. Le groupe joue presque toujours jusque tard, prend le temps d’un repas rapide avant d’assister au concert du soir. Les plus courageux et/ou résistants pourront ensuite retrouver les autres festivaliers à la Brass Room, et pour les plus insatiables de leur pratique instrumentale, s’y glisser dans une jam session.

L'ambiance générale est très conviviale et sympathique. Les stages en immersion dans un tel festival offrent à des personnes de différents niveaux et horizons musicaux l’occasion unique de se rencontrer et d’échanger. Tous les stagiaires travaillent leur oreille, leur technique instrumentale et un langage musical particulier en compagnie de professeurs talentueux et experts. Les concerts de restitution sont prévus le 11 août, des événements à ne certainement pas manquer !

 

En image les autres stage : Jazz, musique ancienne, chant...

Voir toute l'actualité