SUPRA DUPRA - Take Offéè
/
dummy

Extraordinaire récital... Et guinguette en folie !

Retour sur la journée du dimanche 4 aout

 

 

Après une ouverture chaleureuse, le Festival du Monastier s’est poursuivi hier sur un dimanche des plus festifs et des plus ensoleillés : la scène du village a été animée dès 11h30 par le groupe Paprika Paradiz, qui a fait sonner pour un public enthousiaste des compositions inspirées de musiques des Balkans et d'ailleurs. Un bal guinguette s’est ensuite ouvert à 16h30 devant la scène principale, changée en un tournemain en piste de danse qui s’est vue immédiatement couverte de valseurs de tous âges, venus profiter de cette entraînante et vaguement nostalgique atmosphère montmartroise d’un autre siècle, revisitée et revitalisée avec brio par le dynamique Petit Orchestre Parisien. A peine le temps de souffler, que les musiciens du déroutant groupe Nubu faisaient vibrer la scène du village de l’envoûtant mélange jazzy, presque mystique, qui fait leur originalité.

 

 

 

Un récital vraiment extraordinaire

A 20h enfin s’est tenu dans l’abbatiale St-Théofrède le grand concert rituel de musique classique, intitulé cette année « Le Récital Extraordinaire », qui a mis à l’honneur deux grands musiciens de la scène classique, le corniste Nicolas Ramez et la harpiste Nathalie Henriet, venus interpréter tout en élégance et virtuosité, devant un auditoire conquis, de grandes pièces du répertoire français (Debussy, Ravel, …). Leur a succédé le jeune ensemble « No Slide »(traduisez sans instruments à coulisse), qui a réinterprété à sa manière des pièces d’un répertoire plus éclectique (du « Souvenir du Louvres » de Debussy à un fox-trot de Chostakovitch), y insufflant leur jouvence et leur virtuosité communicatives, pour conclure un récital qui fut, en effet, « extraordinaire ». Et comme chaque jour, la soirée s'est conclue à la Brass Room, qui, comme un pied de nez à l'absence de coulisse du No Slide, a vu déferler sur sa scène un véritable commando de trombones pour une jam session d’anthologie !

 

Nicolas Ramez & Nathalie HenrietNo Slide

Une déferlante de trombones à la Brass Room

 

Toute la galerie photo

Voir toute l'actualité