BARRIO POPULO - Il Est Des Jours Sans Toiéè
/
dummy

Jazz au village !

Retour sur la journée du mardi 9 août

 

Bagunço

Ce mardi, la journée a été ouverte à 11h par la fanfare brésilienne Bagunço - en résidence toute la semaine au festival - au marché du Monastier-sur-Gazeille. C’est sur les couleurs chaudes du carnaval de Rio qu’ils ont fait voyager même les petits producteurs locaux, enchantés de voir leur matinée égayée par un peu de musique. Ils ont sévi une deuxième fois, non pas au Marché couvert mais au pied du théâtre du Puy-en-Velay, la pluie étant survenue entre-temps ; un public nombreux est venu les acclamer tant le matin que l’après-midi.

 

 

 

 

Collectif fanfare du Monastier

A 18h30 a eu lieu le traditionnel concert du collectif-fanfare du Monastier-sur-Gazeille dont tous les membres sont bénévoles au Festival, qui se tient d’ordinaire le dimanche. A cause du temps moins clément de ce jour, ils ont joué sous la structure de la grande scène couverte ; les musiciens ont eu plus que jamais besoin de leur énergie communicative et de leur répertoire indémodable et entraînant, mêlant thèmes jazzy et musique traditionnelle, pour réchauffer un auditoire transi par le froid et la pluie.

 

 

 

 

Combo du festival


Dans la foulée, à 21h00, les festivaliers les plus courageux ont pu entendre le concert intitulé « Jazz au village », concert qui n’a d’ailleurs pas eu lieu sur la scène du village mais sur la grande scène couverte, toujours pour raisons météorologiques. Ce concert n’était autre que celui du Combo du Festival, qui se compose des professeurs des stages de jazz, à savoir G. Horellou (au saxophone), F. Nardin (au clavier), A. Paganotti (à la batterie), S. Girard (au trombone), qui comptent tous quatre au nombre des grands du jazz français actuel. Ils ont improvisé, pendant près d’une heure et demie, sur des standards, des compositions originales pour le plus grand bonheur des auditeurs férus de jazz, et avec la virtuosité qu’on leur connaît au Festival, où ils se sont rencontrés, et où ils ont créé des affinités A tel point que cette formation est désormais très active sur les scènes parisiennes, sous le nom du Gael Horellou Organ Trio, qui a d'ailleurs enregistré un album « Roy » salué par la critique.

 

 

GIF au Brass Room

Après le concert, les festivaliers se sont retrouvés au Brassroom, pour écouter le projet électro-acoustique de Benoit Giffard. Cet habitué du festival, avec des attaches familiales au Monastier, a su surprendre et séduire avec son jeu personnel – trombone, flûte, percussion, clavier – retravaillé en direct par l'électronique, et se superposant au matériau sonore pré-composé. Une proposition originale qui avait toute sa place dans l'esprit "Toutes les musiques, tous les cuivres".

 

Toute la galerie photo

 

Voir toute l'actualité

à venir

05 Août  
Junkyard Crew

Le Puy Place du Clauzel

Junkyard Crew

à découvrir
05 Août  
Marché d’artisanat d’art

Place du couvent 

Marché d’artisanat d’art 9h à 16h

à découvrir
05 Août  
Junkyard Crew

Scène village

Junkyard Crew

à découvrir

Actualités

Stage FANFARE TZIGANE DES BALKANS

10/05/2017

Stage MUSIQUE ANCIENNE

29/04/2017

Stage FANFARE ROMANTIQUE

29/03/2017