BARRIO POPULO - Il Est Des Jours Sans Toiéè
/
dummy

Samedi 8 août

Ce qu'il s'est passé

Les offs avec Fun'faron

Au Festival du Monastier, la grisonnante journée d’hier a été tout du long comme ensoleillée par le jeune collectif Fun’Faron, qui a sévi deux fois, une première sur le marché du Puy en Velay à 11h, où ils ont pu se glisser entre deux averses ; mais la météo ne les a pas pour autant épargnés la seconde fois, à 18h30 sur la scène du village ; aussi ont-ils dû se déplacer en plein concert, sous une pluie battante, jusque sous la structure de la grande scène, sans d’ailleurs cesser de jouer, et avec une bonne humeur très communicative. Tous ces jeunes musiciens de la formation, bénévoles pour la plupart au Festival, sont issus des écoles de musiques entre autres du Monastier et du CRD du Puy ; ils ont su emporter les nombreux spectateurs en réinterprétant façon cuivres de nombreuses chansons, de Viva la Vida de Coldplay au thème principal de Pirates des Caraïbes.

 

Headbangers et Sugar Bones

Pour sa deuxième soirée, la 27ème édition du Festival des cuivres du Monastier avait mis ce samedi à l'honneur le groove, style musical indéfinissable, charnel, aux couleurs suaves et sensuelles. Groove de là : le titre choisi était à lui seul un programme. La soirée s'annonçait chaude, cuivrée, mêlant des influences diverses (du jazz à la funk, en passant par la soul ou la musique électro), un choix fidèle à la devise du festival (Toutes les musiques, tous les cuivres). En ce samedi, ceux qui, bravant les intempéries, avaient fait le voyage vers la scène couverte du Monastier, ont eu le bonheur de groover sur les sons de deux groupes phares de la scène jazz-funk : The Headbangers, emmené par son leader charismatique, le trompettiste Nicolas Gardel, et Sugar Bones, porté par les voix bluesy d'Alienor et Robin Maugey. The Headbangers, ce sont littéralement « ceux qui secouent la tête », référence peut-être au mythique Led Zeppelin à qui l'on attribue ce dionysiaque « jeu de scène ». Quant à Sugar bones, on se perdrait sans doute à chercher un sens autre que musical à cette étrange alliance du « sucre » (sugar) et des os (bones). Et tout est dit finalement dans les noms choisis par ces deux groupes toulousains. C'est cela le groove, balancer la tête, se laisser emporter par la sensualité du rythme, par la suavité des sons. Mais encore faut-il pour groover des musiciens d'exception, riches d'une sensibilité vibrant d'influences métissées. C'est peu dire que les Headbangers, aussi programmés à Jazz in Marciac et encensés par la presse spécialisée, incarnent le groove. Il suffit de se laisser porter par ces compositions subtiles où Nicolas Gardel, qui fut sideman aux côtés des plus grands (David Sanborn, Electro Deluxe) fait dialoguer funk, pop music, jazz, rock progressif et musique electro, joue avec les couleurs harmoniques sans pour autant oublier la pureté d'une ligne mélodique envoûtante. Un set époustouflant de maîtrise où le groove sans faille de la section rythmique (Pascal Celma à la basse et Fabien Tournier à la batterie), la guitare (Cyril Amourette) et les claviers (Edouard Bertrand) soutiennent le son puissant et hypnotique des chorus de Nicolas Gardel et du saxophoniste Ferdinand Doumerc. En deuxième partie de soirée, les Sugar Bones accompagné pour la première fois par une section de cuivres, ont soulevé le public par de très belles reprises (notamment l'incontournable Superstition de Stevie Wonder) et des compositions (dont le déjà célèbre Mr. Hyde), dans un style plus funk. Un vrai coup de coeur et un vrai talent pour ces jeunes musiciens très prometteurs. Ceux qui ont raté cette magnifique soirée groove de là, après l'énergique ouverture Gaga connexion où excellèrent vendredi La Mine de rien et Barrio populo, auront la possibilité de découvrir d'autres facettes de la musique des cuivres avec ce dimanche un concert tout public dès 17h, Walt Disney et le jazz (avec The bare Necessities Quintet), et en l'église abbatiale, à partir de 20h, l'Orchestre symphonique de Lutetia, accompagnant le trompettiste soliste Guy Touvron.

Voir la galerie photo

Voir toute l'actualité

à venir

05 Août  
Junkyard Crew

Le Puy Place du Clauzel

Junkyard Crew

à découvrir
05 Août  
Marché d’artisanat d’art

Place du couvent 

Marché d’artisanat d’art 9h à 16h

à découvrir
05 Août  
Junkyard Crew

Scène village

Junkyard Crew

à découvrir

Actualités

PARTICIPEZ A LA BATTLE DE FANFARES !

19/07/2017

Stage JAZZ AFRO-AMERICAIN

19/07/2017

Stage FANFARE TZIGANE DES BALKANS

19/07/2017